Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • JJS
  • Membre/Member, NTIA IANA Functions' Stewardship Transition Coordination Group (2014~2016); Membre/Member, NetMundial Initiative Coordination Council (déc. 2014~2016); ICANN/ALAC (2010~14); ICANN Board (2007-10); diplomat(e) (1971-2005); ambassadeur/dor (1995-2005). Gouvernance; défis globaux / Governance; global challenges.
  • Membre/Member, NTIA IANA Functions' Stewardship Transition Coordination Group (2014~2016); Membre/Member, NetMundial Initiative Coordination Council (déc. 2014~2016); ICANN/ALAC (2010~14); ICANN Board (2007-10); diplomat(e) (1971-2005); ambassadeur/dor (1995-2005). Gouvernance; défis globaux / Governance; global challenges.

Rechercher / Search

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 00:00

Pour Jérôme, pour Nicolas.

 

Autrefois, et en tout cas avant l'explosion de la consommation de masse, une montre pouvait accompagner son propriétaire durant quelques années, voire pour la vie. Une montre était offerte à l'occasion d'un anniversaire, ou pour marquer l'obtention du baccalauréat, ou encore elle entrait dans un héritage. Cela dit, même aujourd'hui la manière de considérer une montre peut varier considérablement, du garde-temps que l'on consulte simplement pour connaître l'heure exacte, jusqu'à la montre-objet qui propose, à l'envi, les phases de la lune, le tintement harmonieux d'une sonnerie, la fascination d'un chronographe, la fonction à mon avis inutile de la réserve de marche, la date, et même, complication suprême, un quantième perpétuel. Les montres à complication font d'ailleurs l'objet d'un culte, et prennent place dans des collections privées, dont certaines sont considérables.

Outre la collection, la passion horlogère trouve aussi à s'assouvir d'autres manières : on connaît les accros des sites horlogers sur Internet, les critiques dont certains sont capables de vous décrire, par exemple, le système d'échappement Jules Audemars
 avec autant d'érudition pointilleuse et de passion contenue que le critique musical du Monde exaltant l'interprétation du Requiem de Verdi donnée par Ricardo Muti et l'orchestre national de France au Festival de Saint-Denis. Il y a même des amateurs qui, non contents de lire, d'écrire ou de collectionner, poussent la passion jusqu'à fabriquer eux-mêmes des mouvements d'horlogerie, accomplissement suprême. Les aficionados ont aussi leurs rencontres annuelles à ne manquer à aucun prix, et dont l'un des plus prestigieux est sans doute le Salon international de la haute horlogerie (SIHH), qui se tient à Genève en début d'année. Quant aux sites Internet consacrés à l'horlogerie, l'un des plus suivis est sans doute Watching Horology, de Harry Tan, professeur de droit à Singapour et l'un des auteurs les plus connus en matière de "cyber droit". En quelques années, le professeur Tan est devenu une référence mondiale en matière d' "horolographie" (horolography en anglais, néologisme crée par H. Tan pour qualifier son blog ; il se considère d'ailleurs comme un "horolographer", ou photographe de pièces d'horlogerie).

J'avoue un intérêt incorrigible pour les montres, depuis l'enfance. Retraité, je jette maintenant un regard différent sur le temps qui passe, ce qui amène aussi à considérer autrement ces réalisations horlogères souvent intéressantes, parfois même exceptionnelles. Avouons tout de suite l'inavouable : après avoir été fasciné par certaines montres jouissant d'une considération sans pareille, après avoir même convoité telle ou telle d'entre elles, tout récemment je me suis résolu à prendre une montre totalement différente,
à quartz, et j'écris ceci en réduisant la police du texte, dans l'espoir que mes censeurs les plus féroces auront plus de difficulté à lire cet aveu.

Pour ma défense, qu'il me soit permis de rappeler que j'ai tout de même participé au mouvement de défense et illustration de l'horlogerie mécanique de qualité. Certains auront peut-être la bonté de se souvenir que j'ai été le premier -et pour l'heure le seul- à avoir consacré un article à L'Ecole finlandaise d'horlogerie
. D'autres auront peut-être remarqué mon article sur la maison Schröder à Luxembourg, qui vend aussi de belles montres portant sa propre marque. J'ai également mis en ligne un article consacré à un horloger qui s'est mis à son compte il y a seulement quelques années. On peut aussi consulter des articles plus brefs que j'ai commis sur la montre Omega Hour Vision, l'une des premières fabriquées en série à incorporer le système déchappement mis au point par George Daniels.

Si je devais établir une courte liste de mes préférences parmi les montres récentes (quelques années), je retiendrais, sans ordre de préférence :

- Chronomètre 27, de Kari Voutilainen, horloger finlandais installé en Suisse. Il s'agit de l'une des montres mécaniques les plus précises ;

- Reverso de Jaeger LeCoultre, dont l'élégance a traversé huit décennies (il existe de nombreuses variations, mais toutes préservent le thème immédiatement reconnaissable du boîtier rectangulaire réversible) ;

- Astrorégulateur de Cartier, maison de haut luxe qui autrefois mettait des diamants sur des montres à quartz, mais qui depuis quelques années a succombé au virus de la haute horlogerie. L'Astrorégulateur, installé sur la masse oscillante du remontoir automatique, offre une alternative au tourbillon ;

- Hour Vision de chez Omega, première montre de grande série à intégrer l'échappement de George Daniels ;

- Chronomètre à résonance, de François-Paul Journe, qui met à l'honneur un dispositif "à résonance" mis au point au 18ème siècle mais longtemps oublié ;

... et des dizaines d'autres, toutes caractérisées par la qualité de fabrication, la fiabilité, et souvent l'originalité !

Pour conclure : on peut être curieux sans posséder, et amateur sans collectionner. Maintenant, il suffit à mon bonheur de pouvoir, de temps à autre, lire un article bien fait sur une belle pièce d'horlogerie ou, si l'occasion se présente, inspecter de plus près une montre de qualité, et en parler dans une petit cercle de gens pour qui la montre demeure cette "machine dotée d'un coeur", illustration de l'ingéniosité humaine.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JJS
commenter cet article

commentaires